3 janvier 2020 0 Par Syana Jill
Syana Jill

Syana Jill

Les concours
dans la fonction publique territoriale

La loi est l’expression de la volonté générale.

Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation.

Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse.

Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents

Article 6 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789

Tous les citoyens, sous réserve de remplir certaines conditions, ont accès aux emplois publics.

Il est de bon ton d’affirmer que le concours est le moyen le plus empreint des valeurs d’équité et d’égalité pour chaque citoyen souhaitant intégrer la fonction publique. Cependant, cette affirmation s’ébranle d’années en années par l’arrivée massive de contractuels recrutés directement sans qu’ils aient l’obligation d’être lauréats du concours équivalent au poste sur lesquels ils sont positionnés par l’administration.

Nombre d’agents en poste, contractuels et titulaires, lauréats d’un concours, se retrouvent de plus en plus emprisonnés dans une longue liste d’attente et doivent batailler ferme pour se voir nommer suite à la réussite de leur concours. Cela génère à la fois une aigre amertume sur l’image qu’ils ont de l’administration en tant qu’employeur public et du sentiment de bien-être/mal-être quotidien au travail, et à la fois une silencieuse mais ferme opposition au recrutement direct de personnels n’ayant pas fourni le même investissement, les mêmes efforts, les mêmes sacrifices qu’eux par l’obtention d’un concours.

Néanmoins il convient de dire que le concours demeure -encore- la principale voie d’accès à la Fonction Publique Territoriale (FPT).

Qu’est-ce-qu’un concours ?

Un concours est un ensemble d’épreuves, d’abord d’admissibilité (épreuves écrites), puis d’admission (épreuves orales et/ou pratiques), auquel le candidat s’inscrit au moyen d’un dossier (identité et parcours professionnel) et d’un chèque de 6 euros (2019) permettant l’organisation des épreuves.

Anonymat

Lors de l’inscription au concours, il est possible de demander à ce que l’identité (nom + prénom) ne soit pas publiée sur des listes publiques d’admissibilité et d’admission. D’aucuns y voient là la possibilité de cacher tout ou partie de leur réussite aux épreuves du concours, pour des raisons qui leur sont personnelles.

Frais d’inscription

Les frais d’inscription à un concours de la FPT sont définitivement acquis, ils ne sont donc pas remboursés si le candidat ne se présente pas à l’une ou l’autre des épreuves, ou si le candidat échoue à l’une ou l’autre des épreuves.

Quelle est l’utilité d’un concours ?

Réussir un concours permet d’accéder à un grade (rédacteur, assistant.e de conservation du patrimoine et des bibliothèques, infirmer.ière de soins généraux, etc.

Notez que, contrairement aux concours de la Fonction Publique d’État (FPE), les concours de la FPT ne donnent pas un accès direct à un emploi.

Le candidat devenu lauréat, par la réussite du concours, est inscrit sur une liste d’aptitude à valeur nationale, valable quatre années maximum.

C’est à lui à chercher un emploi, sur l’ensemble du territoire français de métropole et d’outre-mer, afin d’être recruté et nommé sur le grade acquis par la réussite du concours. S’il ne trouve pas de poste dans la période de validité il perd alors le bénéfice du concours.

Où et quand se déroulent les épreuves de concours ?

Cela est très variable. Pour les épreuves écrites, la date de l’examen est identique sur l’ensemble du territoire. 

Pour les épreuves orales, les dates définies individuellement par chacun des Centres de Gestion (CDG) sont annoncées, à chaque candidat reçu à l’épreuve d’admissibilité, via son espace personnel sur le site du CDG en question.

Des informations détaillées sont disponibles sur le site interne de chacun de ces centres.

Un candidat ne peut s’inscrire qu’à un seul concours.

Pour pallier au fort taux d’absentéisme constaté localement à chaque édition des concours de la FPT, la Loi 2019-828 du 6 août 2019 sur la transformation de la Fonction Publique vient mettre fin, par décret du Conseil d’État paru/à paraître au 1er trimestre 2020, à la possibilité pour un candidat de s’inscrire au même concours mais dans plusieurs départements différents et pour la même session. Le candidat est/sera contraint de choisir un seul et unique CDG pour s’inscrire et participer aux épreuves d’un concours de la fonction publique territoriale. Effectivement, nombre de candidats s’inscrivaient dans plusieurs départements puis, avant de passer les épreuves écrites, choisissaient leur centre de préférences en fonction du nombre déclaré de candidats inscrits, du nombre déclaré de postes ouverts, etc.

Majoritairement, l’on trouve un CDG par département français de métropole et d’outre-mer. Cependant il existe des exceptions.

Tous les CDG n’organisent pas obligatoirement des sessions de concours. Certains s’associent entre-eux pour, de par leur proximité géographique, n’organiser qu’une session de concours pour l’ensemble des candidats et sur un lieu commun unique.

D’autres n’organisent des sessions de concours qu’une fois tous les 4 ans (principalement dans les départements d’outre-mer).

Majoritairement, les épreuves organisées par chaque CDG se déroulent dans le département du CDG concerné.

Qui peut passer le concours ?

Aucune condition d’âge supérieur ou égal à 16 ans n’est requise pour passer un concours.

Cependant, pour devenir fonctionnaire il est nécessaire de :

– posséder la nationalité Française ou de l’un des pays membres de l’Union européenne

– jouir de ses droits civiques dans l’État dont l’on est ressortissant

– ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions (bulletin n° 2 du casier judiciaire)

– être en position régulière au regard du Code du Service National

– remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice des fonctions

De plus, des conditions de diplômes sont exigées pour accéder à certains métiers (exemples : assistant.e social.e, ingénieur.e, professeur.e d’enseignement artistique, etc.).

Les agents, contractuels et titulaires, peuvent bénéficier -sous conditions- d’une préparation au concours dispensée par le Centre National de la Fonction Publique (CNFPT). Pour davantage d’informations sur ce point [ cliquez ici ].

Les membres des groupes facebook Christofle Erion peuvent bénéficier -sous conditions- d’une préparation écrite et orale à certains concours. Pour davantage d’informations sur ce point [ cliquez ici ].

Quelle voie de concours choisir ?

Il existe trois voies d’inscription possibles pour chaque concours.

Tout d’abord, la voie interne : ouvertes aux agents territoriaux, contractuels ou titulaires, justifiant de plusieurs années de services effectifs au sein de la FPT. Sauf exception, aucune condition de diplôme n’est requise.

Ensuite, la voie externe : ouvertes aux contractuels récemment entrés dans une collectivité ou un établissement, mais aussi à toute personne souhaitant intégrer la FPT sous réserve de répondre aux conditions requises de diplômes ou niveau de diplômes. A titre dérogatoire, les pères et mères de trois enfants et +, ainsi que les sportifs de haut niveau, sur présentation de justificatifs, peuvent se présenter à ce type de concours. Il est également possible de demander une équivalence de diplôme lors de l’inscription au concours, pour une personne détenant un titre (ou un niveau de diplôme) équivalent, et/ou une expérience professionnelle.

Enfin, la troisième voie, dite également “troisième concours” : ouverte à des personnes justifiant de plusieurs années d’expériences professionnelles acquises dans le secteur privé, et équivalentes au niveau requis du concours, ou ouverte à des personnes ayant occupé ou occupant des fonctions d’élues (exemple : conseiller municipal).

Quelques exemples

INTERNE

Sébastien est, depuis plusieurs années, agent polyvalent, de catégorie C, au service des sports d’une commune. Il est titulaire du grade d’opérateur des activités physiques et sportives, et aimerait évoluer vers un poste de coordinateur de l’activité des gymnases. Son passage en catégorie B favoriserait l’accès à ces nouvelles missions. Il peut s’inscrire au concours interne d’ÉDUCATEUR DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES car, s’il n’a pas de diplômes, il justifie bien de quatre années de services effectifs au sein d’une collectivité requises pour s’inscrire au concours sur la voie interne.

EXTERNE

Martine vient d’obtenir son CAP PETITE ENFANCE et souhaite devenir Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles (ATSEM). Son diplôme lui permet de s’inscrire au concours externe d’ATSEM Principal de 2ème classe.

 

3ème VOIE

Patrick a occupé pendant dix ans les fonctions de responsable d’une association de loi 1901, en qualité de salarié de celle-ci. Il souhaite intégrer aujourd’hui la FPT afin de diversifier son parcours professionnel. Il peut s’inscrire au concours d’ATTACHÉ TERRITORIAL puisqu’il justifie de plus de quatre années d’expériences professionnelles, notamment d’encadrement, de conduite de projets, et de gestion financière et comptable pour s’inscrire au concours sur la 3ème voie.

 

En conclusion, pour tout ce qui touche aux concours de la Fonction Publique Territoriale, vous avez plusieurs voies et possibilités d’en être candidats. Que vous soyez titulaires, contractuels ou plus simplement extérieurs à la FPT, il n’en restera pas moins pour vous que les concours de la fonction publique enregistrent un très grand nombre de candidats pour un petit nombre de postes ouverts. Un réel investissement personnel est indispensable pour espérer décrocher la première partie du concours (épreuves écrites) puis la seconde qui permet d’être lauréat (épreuves écrites et/ou pratiques). Seuls les meilleurs sont retenus.

dernière mise à jour : 02/01/2020

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Noter