état d'esprit de candidats
étape 6/8

Le lendemain des épreuves de l'oral


Concours
Rédacteur
Rédacteur principal 2ème classe
Session 2019/2020

Mercredi 28 janvier 2020

Voilà !!! Le moment tant préparé, tant craint, tant appréhendé, tant oppressant mais tant attendu a eu lieu hier ! Des mois de travail, de sacrifices, de mise à l’écart de bien des plaisirs, joies et petits bonheurs quotidiens pour laisser la place libre aux révisions, au bachotage, à l’enrichissement d’une culture territoriale. Il était temps d’arriver à l’épreuve orale !! Cela fait environ un mois que nos candidats attendent impatiemment cette dernière épreuve du concours de rédacteur et rédacteur principal. Depuis fin septembre 2019 nous suivons à chaque étape du concours huit candidats, membres de notre groupe Facebook dédié à ces deux concours, et ayant participé à notre programme de préparation au concours, six sont admissibles pour passer cette dernière étape du grand oral. Ils nous livrent ici leurs impressions du moment.

41. Comment s’est globalement passé ton oral ?

Stéphanie : Je dois dire que je suis sortie plus sereine, pas dégoûtée ni anéantie mais je garde à l’esprit qu’au final il se peut aussi que je me sois plantée, que l’attitude du jury ne veut rien dire. Je n’ai pas ce sentiment d’avoir subi ni même d’avoir été lamentable. 

Laëtitia : Bien.

Isabelle : Mon oral s’est assez bien déroulé.

Ingrid : Bien je pense, mais un membre du jury était pugnace et, du coup, cela me déstabilise un peu après coup.

Bénédicte : Globalement bien !

Fabienne : Mal ! J’ai fait ma présentation en 3 minutes 3 secondes, j’ai oublié un paragraphe et je me suis ensuite emmelée les pinceaux sur la loi de transformation de la fonction publique

42. A quoi as-tu pensé en voyant le jury, étais-tu en stress ?

Stéphanie : J’ai repéré mon jury qui partait déjeuner quand j’attendais donc je n’ai pas eu de surprise. Réussi à respirer pendant l’attente et me convaincre que j’allais réussir car j’avais bien bossé.

Laëtitia : Un peu stressée à l’arrivée, mais la salle était confortable, bien éclairée, chauffée et silencieuse. La disposition des tables était parfaite avec le jury en face mais pas trop près.

Isabelle : Je n’ai pas eu le temps de stresser car je suis passée à peine arrivée !

Ingrid : J’ai pris une grande respiration et je me suis lancée ! Comme si j’étais lancé en “mode robot” 😂

Bénédicte : Les membres du jury étaient souriants et ont cherché à me mettre à l’aise dès mon entrée dans la pièce. J’étais un peu stressée !

Fabienne : Oh oui j’étais en stress ! Je n’ai rien pensé de particulier, je me suis juste dit “ok c’est parti, il faut rester concentrer !”.

43. Comment s’est déroulée ta présentation ?

Stéphanie : Pour une fois pas de voix tremblante. En revanche aucune idée du temps ni même si j’ai bien tout dit. Comme une amnésie. Mais pas plus de cinq minutes car je n’ai pas été coupée.

Laëtitia : J’avais le coeur qui battait tellement fort que je le sentais taper dans ma poitrine, je n’ai pas dépassé les cinq minute, j’ai tout dit mais je pense avoir eu un débit trop rapide à cause du stress.

Isabelle : Ma présentation a été bien sauf que j’ai oublié de leur donner mon grade et en quelle année j’avais réussi le concours et été nommée… C’était ma première phrase mais j’entendais le candidat du jury d’à côté et cela m’a un peu déstabilisée. Ma présentation a duré 4 minutes 45 secondes et je n’ai pas bafouillé !

Ingrid : Je ne sais plus mais le jury m’a dit “il vous reste quinze secondes” mais finalement je me demande si cela n’était pas une minute et quinze secondes !! J’ai tendance à parler vite, alors je ne sais pas trop. Je connaissais ma présentation.

Bénédicte : Un gros beug sur la première phrase. J’ai du m’y reprendre trois ou quatre fois. Par contre, ensuite, j’ai retrouvé mes esprits et je suis restée concentrée dans toute la durée de la présentation. J’ai vu sourire une des membres qui m’a semblé contente de voir que je m’étais bien reprise. Je n’ai pas été coupée. Le chronomètre n’était pas présenté, je ne sais donc pas combien de temps cela a duré. Comme j’ai perdu du temps au début j’ai ensuite gardé un rythme régulier pour tenir les cinq minutes. J’avais bien fait de prévoir une marge sur mon temps de présentation, quatre minutes trente environ, sans beug, sans non plus me précipiter. ODe mémoire, la note de cadrage précise que nous sommes davantage pénalisés si nous dépassons le temps imparti, pas si nous avons terminé quelques instants avant. 

Fabienne : Comme indiqué plus haut, je n’ai pas déroulé toute ma présentation et j’ai tenu très peu de temps… Je ne sais pas si c’est pénalisant. Le jury m’a posé du coup des questions sur mon poste, etc.

44. As-tu le sentiment que le jury était à ton écoute et bienveillant ?

Stéphanie : Oui pour le coup c’est vraiment mon avis.

Laëtitia : Sur les trois membres qui composaient le jury (deux hommes et une femme), les hommes étaient bienveillants, la femme était cinglante.

Isabelle : Jury sympathique, une femme (DRH), deux hommes dont un élu.

Ingrid : L’un des membres du jury n’était pas bienveillant à mon égard. Il essayait de me déstabiliser par ses questions et insistait fortement. Les deux autres étaient bienveillants, voire même souriants.

Bénédicte : Complètement ! J’ai eu la sensation qu’ils m’accompagnaient. J’ai eu plaisir à les informer. Je n’ai ressenti aucune grande déstabilisation.

Fabienne : Sur ma présentation deux membres étaient attentifs. Le troisième (une femme) aussi mais je l’ai senti agacée à mi-chemin, c’est pour cela que je me suis déconcentrée !

45. Quelles questions ont été posées par le jury ?

Stéphanie : 

=> GPEEC (lien avec ma présentation), définition, outil, comment ?

=> prenez-vous en compte les études démographiques pour la GPEEC

=> comment accompagner des auxiliaires de puériculture niveau GPEEC pour éviter le reclassement

droits et obligations du fonctionnaire, deux de chaque

=> CCAS c’est quoi

=> avec quelle autre autorité travaille-t-il (j’ai fait le lien avec le Département et notamment l’accompagnement des usagers au RSA)

=> double casquette

=> mise en situation : usager insultant avec propos racistes, que faites-vous, comment, procédure

=> MDPH

=> le maire est-il votre supérieur

=> pouvez- vous lui désobéir

=> d’accord pour un ordre illégal mais c’est tout ?

=> si le maire vous demande de vous jeter dans le canal ? (c’est pas illégal ça 😂

Laëtitia : 

=> droits et devoirs du fonctionnaire

=> qu’est-ce qu’un bon manager

=> que pensez-vous des rapports entre les services déconcentrés et décentralisés

=> définition du’n marché public

=> principes de la commande publique

=> comment définiriez-vous l’achat public

=> qu’est-ce qu’un MAPA

=> quel est le seuil de transmission au contrôle de légalité

=> mise en situation : l’un de vos agents est en arrêt maladie, un autre agent vous montre une photo où il n’est visiblement pas malade, que faites-vous ?

=> mise en situation : on vous informe que l’un de vos agents fait des travaux de plomberie rémunérés le week-end, que faites-vous

=> a-t-on le droit de faire suivre un agent

=> différence entre un marché public et une subvention

=> pour organiser un festival de musique, comment va-t-on choisir : donner une subvention à une association ou passer par un marché public

=> qu’est-ce-que le service public

=> mise en situation : en cas de grève au service collecte (des déchets), que faites-vous 

=> les agents de la collecte sont-ils des fonctionnaires ou des salariés

=> donc si c’est une entreprise qui gère, comment faites-vous

=> le scrutin municipal est-il le même partout

Isabelle : 

=> loi NOTRe

=> principes budgétaires

=> contrôle de légalité

=> associations et culture

=> budget de ma collectivité et s’il a baissé pourquoi ?

=> agent qui ne fait plus rien à deux ans de la retraite

=> collègues qui refusent de réorganiser le service

=> laïcité

=> loi du 6 août 2019

=> formation

=> égalité hommes-femmes

Ingrid : Dans le désordre :

=> pourquoi je veux travailler dans la fonction publique

=> comment j’actualise ma culture territoriale

=> quels sont les modes de gestion

=> en quoi puis-je aider l’élu

=> mise en situation : l’agent alcoolisé

=> les communes nouvelles, est-ce bien ? et pour les agents ? et pour les administrés ?

=> est-ce que selon moi la mobilité existe vraiment

=> ce que je pense du fait que le contrôle de légalité ne contrôle par tous les actes

=> comment je peux réduire la masse salariale

=> comment je peux rendre les services publics accessibles à tous (je suis partie sur le handicap mais avec le recul je pense que ce n’était pas du tout la question posée)

Bénédicte : 

=> MJD vous connaissez ? c’est quoi ? (Maisons de Justice et du Droit)

=> quels types d’intervenants ?

=> MJD service débordé ou non ?

=> bien-être au travail

=> lutter contre l’absentéisme

=> votre avis sur le critère du présentéisme dans le CIA

=> pas discriminant ?

=> décentralisation, déconcentration, définitions et votre avis

=> loi du 06/08/2019, les grandes lignes

=> laïcité en collectivité

=> le compte administratif et le compte de gestion, quelles différences

=> pourquoi cette distinction

=> quels types de contrôles existe-t-il

=> les quatre hypothèses du contrôle budgétaire

=> mise en situation : tous les agents de votre service demande à prendre congés pour fête religieuse

=> service d’accueil au public, que faites-vous

Fabienne : 

=> RLPI / RLP

=> grade et âge

=> si la commune dans laquelle je travaille appartient à une interco ou une métropole

=> qu’est-ce-qu’un régie, à quel montant s’élève la mienne, suis-je soumise à cautionnement

=> différences entre SCOT et PLU, et le lien entre ces deux dispositifs

=> seuils des marchés publics

=> les principes budgétaires

=> les sanctions

=> l’exécution du budget

=> la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019

=> qu’est-ce-que le contrôle de légalité

=> comment est élu le maire

=> mise en situation : vos agents veulent tous partir en vacances au même moment, comment procédez-vous ?

=> inéligibilité et incompatibilité en matière électorale

=> ai-je déjà encadré

=> où je me vois dans cinq ans

=> est-ce que je souhaite rester dans mon domaine d’activités actuel

46. As-tu le sentiment de ne pas avoir pu apporter tout ou partie des réponses attendues ?

Stéphanie : Globalement j’ai tout répondu ou défendu sans savoir si c’était juste ou si c’était ce qu’ils attendaient. C’est d’ailleurs cela qui au final fait cogiter le plus.

Laëtitia : Bien sûr ! Soit parce que le jury m’a coupé la parole pour poser une autre question sur le même thème et je n’ai pas pu finir de répondre à la question précédente, soit parce que j’ai pensé à d’autres éléments après l’entretien.

Isabelle : J’ai été coupée rapidement sur les questions de culture territoriale, du coup il me restait beaucoup de choses à dire. Par contre, pour la question de l’agent qui ne veut pas travailler, j’ai donné toutes les solutions possibles et comme à chaque fois cela n’allait pas, à la fin j’ai dit que je lui proposerais de s’occuper de la photocopieuse… Ils ont bien tiré, surtout l’élu qui a dit “et de la machine à café aussi !”.

Ingrid : J’ai essayé de mettre en avant mes connaissances chaque fois que possible mais sur la dernière question liée au fait de rendre accessibles à tous les services publics je pense que le jury attendait une autre réponse comme les principes de la fonction publique, l’accessibilité, etc. Mais bon, après le handicap c’est aussi possible. La question n’était pas forcément bien posée me semble-t-il. Ce n’est pas grave.

Bénédicte : Pour la question de mise en situation sur les agents du service qui demandent congés en même temps je n’ai pas su dire que ce n’était pas possible en raison du service d’accueil et principe de continuité du service public. J’aurais aimé étayer mais le stress me bloque un peu parfois. Pour les quatre hypothèses du contrôle budgétaire j’en avais trois spontanées sur les quatre. La dernière je n’ai pas eu le temps de rechercher que les membres du jury passaient à une nouvelle question. Ils m’ont à plusieurs reprises demandé mon avis et j’ai su répondre sur le caractère discriminant, ou non, du critère de présentéisme dans le CIA, par contre pour mon avis sur la décentralisation c’était plus compliqué. J’ai défini très facilement et justement mais pour l’avis, de mémoire, j’ai indiqué qu’avec le projet de loi 3D du gouvernement : décentralisation, déconcentration et différenciation, le principe de libre administration des collectivités serait davantage respecté et que cela permettrait donc davantage de décentralisation. J’ai eu la maladresse de répondre qu’il s’agissait d’une question difficile. Idem pour la question sur la laïcité, j’ai défini très facilement la notion en une phrase, j’ai évoqué le principe s’appliquant aux usagers, ensuite nous avons évoqué les agents mais un membre du jury m’a mis le doute sur un détail. D’où la question de mise en situation qui a suivi. Et ensuite j’aurais voulu évoquer le principe de neutralité, la crèche, etc. Mais les membres sont passé à autre chose. Je ne sais pas s’ils savaient que j’avais encore de quoi dire sur le sujet.

Fabienne : Oui j’ai été imprécise sur la loi de transformation de la fonction publique et j’ai un doute sur l’incompatibilité… J’ai également demandé au jury de préciser la question et je pense que cela les a agacés…

47. Si c’était à refaire, que changerais-tu du déroulé de l’épreuve, depuis la salle d’attente, à la sortie de la salle ?

Stéphanie : Aucune idée car j’étais stressée avant, mais une fois sur place, que ce soit pour attendre ou après, je me suis sentie bien.

Laëtitia : Non je ne changerais rien. Convoquée à treize heures vingt cinq l’horaire me convenait car j’avais une heure trente de route pour me rendre au centre d’examen, je suis passée à treize heures quarante donc je n’ai pas beaucoup attendu.

Isabelle : Seule l’organisation est à changer ! Huit jury dans la même pièce ce n’est pas simple pour se concentrer !

Ingrid : Je répondrais différemment pour la question sur le fait de rendre accessibles à tous les services publics. Sinon je ne changerais rien. J’ai pu me concentrer et je me suis mise dedans immédiatement. Il faut se laisser du temps pour se concentrer et observer, c’est important pour moi. Beaucoup de candidats révisent en salle d’attente, aucun sens selon moi, c’est trop tard et que de les voir faire me donne au contraire confiance en moi.

Bénédicte : En dehors de me faire davantage confiance je ne vois pas. Malgré le stress j’ai dévoilé ma personnalité et j’ai répondu naturellement et avec plaisir à leurs sourires. J’ai cherché avant tout à répondre à leurs attentes et à mettre en avant mes connaissances dès que l’occasion s’en présentait. Je pense que ma présentation m’a permise de démontrer d’entrée de jeu que j’avais clairement décidé de passer rédacteur principal et que j’en avais la motivation.

Fabienne : Je n’oublierais plus aucun passage de ma présentation, erreur qui me coûtera sans doute le concours…

48. As-tu confiance dans ta prestation ?

Stéphanie : Résultats le 24/02/2020. J’ai envie d’y croire car j”ai bossé aussi bien l’écrit que l’oral, beaucoup plus qu’en 2017 alors 🤞🍀

Laëtitia : Résultats le 12/02/2020. N’étant pas une pro de la confiance en soi, j’ai des doutes. Mais je me dit que je me suis pas trop mal débrouillé !

Isabelle : Résultats le 24/02/2020. Oui.

Ingrid : Résultats le 09/03/2020. J’ai confiance dans ma présentation mais ce membre du jury, un peu tatillon, me fait peur. A-t-il voulu réellement me déstabiliser ou voulait-il voir où j’étais capable d’aller ? On verra bien ! J’espère être admise car je me suis vraiment investie… mais bon…

Bénédicte : Résultats le 24/02/2020. En sortant de l’oral j’étais plutôt confiante. Au soir beaucoup moins sereine, d’autant que j’ai été deux fois admissible mais non admise au concours de rédacteur territorial et que j’étais convaincu d’être lauréate du concours la seconde fois. Ce matin je suis réveillée depuis cinq heures trente, cela me fait du bien de répondre à ces questions par écrit et à participer à cette série de témoignages à chaque étape du concours. Je sais que les dés sont jetés mais je suis terriblement impatiente de connaître les résultats et je crains ma déception si je ne suis pas admise.

Fabienne : Résultats le 11/03/2020. Non je n’ai pas confiance ! Hier j’ai même pensé à une note éliminatoire…

Ensemble des états d'esprit de ce concours...

Interviews par Christofle Erion

Christofle Erion

Print Friendly, PDF & EmailImprimer - N'oubliez pas le droit d'auteur
Noter
Nombre de vues de cette page : 440