état d'esprit de candidats
étape 7/8

5 jours avant les résultats d'admission


Concours
Rédacteur
Rédacteur principal 2ème classe
Session 2019/2020

Vendredi 7 février 2020


Voilà trois semaines que les épreuves orales ont eu lieu et nous voici à 5 jours (selon CDG) des résultats finaux du concours de rédacteur/rédacteur principal. Nos candidats attendent la publication des résultats avec grande impatience et espèrent être lauréats.

49. Comment te sens-tu à l’approche de la publication des résultats d’admission ?

Stéphanie : Un peu stressée. J’essaye de ne pas y penser mais ce n’est pas simple. Je vais actualiser souvent mon espace dans l’espoir que les résultats tombant avant 😂

Laëtitia : J’ai pris une semaine de vacances au ski en famille pour bien décompresser, donc je suis détendue !

Isabelle : Je suis sereine à l’approche de la publication des résultats d’admission. Les jeux sont faits, ce n’est plus la peine de stresser.

Ingrid : Je suis un peu inquiète à l’approche de la publication des résultats d’admission. Je suis surtout impatiente car je trouve que l’attente est longue entre la date des oraux et la date des résultats.

Bénédicte : Réveillée avec un début de torticolis. Fatiguée.

Fabienne : Très stressée ! C’est long ! Dans mon CDG nous avons quasiment un mois d’attente !

50. Depuis l’épreuve orale, tu as sans doute beaucoup repensé à ta prestation. Sur une échelle de 1 à 10, à combien se situe ton sentiment d’avoir réussi l’épreuve et donc d’être lauréate d’ici quelques jours ?

Stéphanie : Effectivement j’ai refait l’oral et je pense que cela n’était pas si mauvais, donc je dirais 7/10 en espérant ne pas me tromper.

Laëtitia : Evidemment on se refait l’oral des centaines de fois, je pense que ma prestation n’était pas exceptionnelle mais que cela mérite la moyenne, donc je dirais 5/10.

Isabelle : J’y ai assez peu repensé ! J’avoue ne pas être à l’aise avec l’auto-évaluation je dirais 5/10.

Ingrid : Depuis l’épreuve orale, je me suis refaite ma prestation des dizaines de fois dans ma tête, et je ne suis pas du tout confiante. Mon sentiment d’avoir réussir sur une échelle de 1 à 10 est de 4 ! ! Je pense que je suis passée à côté de plein de questions. J’ai pourtant répondu à toutes les questions…

Bénédicte : Je dirais 5/10.

Fabienne : J’ai vraiment la sensation d’être passé à côté de l’épreuve orale, trop stressée ! J’ai peur de ne pas être lauréate. Je dirais 3/10.

51. Si tu es lauréate, comment vois-tu la suite des choses ?

Stéphanie : Je serai nommée sur mon poste actuel et je tenterai le concours d’attaché.

Laëtitia : Si je suis lauréate mon poste ne changera pas car c’est un poste de B. J’avais été recrutée initialement en tant que rédacteur contractuelle, cela me permettra simplement de revenir à mon grade de base puisque j’ai accepté la titularisation en catégorie C.

Isabelle : Être lauréate du concours de rédacteur principal ne changerait rien au niveau du poste que j’occupe actuellement car j’ai été nommée il y a quelques mois seulement. J’espère seulement être nommée rapidement pour voir mon salaire augmenter. Je compte présenter le concours d’attaché que j’ai d’ailleurs déjà commencé à réviser.

Ingrid : Si je suis lauréate je pense demander ma nomination à la fin de mon contrat (août 2020). Entre temps, les élections municipales auront eu lieu et je pourrais chercher un autre poste si le résultats de ces élections ne me conviennent pas. Je pense aussi me préparer dès maintenant au concours de rédacteur principal 2ème classe afin de le passer d’ici un an. Etant dans les connaissances, autant profiter que tout cela soit frais et entretient celles-ci d’ici un an, le chemin sera sûrement moins difficile.

Bénédicte : Nomination sur mon poste le plus rapidement possible, je l’espère, car je ne tolère plus mon salaire actuel.

Fabienne : Je suis déjà sur un poste de B+. Si j’ai la chance d’être lauréate j’enverrais rapidement une demande de stage au Maire. Et ensuite cap sur le concours d’attaché quoi qu’il arrive !

52. Si tu n’es pas lauréate, comment vois-tu la suite des choses ?

Stéphanie : J’essaierais de me remotiver pour passer l’examen professionnel et le concours d’attaché.

Laëtitia : Si je ne suis pas lauréate, je suis inscrite pour le concours d’adjoint administratif 2ème clase et également inscrite pour la préparation d’attaché.

Isabelle : Si je ne suis pas lauréate, je compte persévérer et présenter l’examen professionnel de rédacteur prinicpal ainsi que le concours d’attaché.

Ingrid : Si je ne suis pas lauréate je pense tout de même préparer le concours de rédacteur principal 2ème classe. Je pense que je vais être déçue suite à l’investissement donné et je me remettrais en question sur la méthode, sur l’investissement… Sûrement une grosse remise en question ! On verra, je ne préfère pas y penser pour le moment.

Bénédicte : Grande remise en question ! Capable de changer de métier !

Fabienne : Je suis la formation d’attaché au CNFPT donc finalement je suis déjà tournée vers un autre concours.

53. Penses-tu que tu sois attendue sur la réussite de ce concours au niveau de ta collectivité ?

Stéphanie : Aucune attente.

Laëtitia : C’est la troisième fois que je passe ce concours, ma collecitivté compte sur moi pour réussir. Après je ne pense pas qu’une proposition suivra.

Isabelle : Je ne pense pas que ma collectivité attende de moi que je réussisse ce concours car j’exerce déjà des fonctions d’encadrement.

Ingrid : Oui, ma collectivité attend les résultats de mon concours. Mes collègues et cheffe de service m’ont aidée, m’ont encouragée, m’ont soutenue et même remonté le moral dans les moments de fatigue. Ma chef de service demandera ma nomination dès la fin de mon contrat.

Bénédicte : De mon supérieur hiérarchique OUI. Mon poste actuel correspond tout à fait à ce grade de rédacteur principal. Je pourrais en principe être nommée sur mon poste actuel.

Fabienne : Oh oui !! Et le stress est également là !!

54. Si tu es lauréate, que te plairait-il de faire professionnellement ?

Stéphanie : Changer de collectivité pour un poste à responsabilité !

Laëtitia : J’aimerais me positionner comme responsable administrative et financière, pas forcément avec des fonction d’encadrement.

 Isabelle : Si je suis lauréate j’espère conserver mon poste actuel (chef de service).

Ingrid : Si je suis lauréate, je souhaite être nommée afin d’asseoir ma légitimité sur le poste que j’occupe actuellement (côté B par le RIFSEEP).

Bénédicte : Mon poste actuel d’assistante juridique.

Fabienne : Pour le moment : rester sur mon poste. J’ai encore des choses à découvrir. Ensuite j’entamerais des recherches pour poursuivre mon projet professionnel qui se dessine au fur et à mesure…

55. Envisages-tu de continuer à fréquenter le groupe facebook rédacteur si tu es/n’es pas lauréate ?

Stéphanie : Oui pour venir en aide aux autres.

Laëtitia : Oui je suivrais toujours le groupe pour rester dans l’actualité.

Isabelle : Lauréate ou non du concours je continuerai à fréquenter le groupe facebook de rédacteur.

Ingrid : Je compte continuer à fréquenter le groupe facebook afin de préparer le concours de rédacteur prinicpal. De plus ce groupe permet de rencontrer des personnes qui ont les mêmes objectifs et qui sont motivées par la même chose. A travers ce site j’ai sympathisé avec deux personnes avec qui je garde contact aujourd’hui. C’est un groupe riche d’informations, riche de connaissances !

Bénédicte : Oui ! J’aime me sentir utile et en plus cela me permet de maintenir une culture territoriale nécessaire sur mon poste.

Fabienne : Oh oui !! Les groupes apportent beaucoup !

56. Dans quel état imagines-tu être le jour de la publication des résultats, juste avant d’accéder à la liste ?

Stéphanie : Impatiente !

Laëtitia : Le coeur battant !

Isabelle : Le jour des résultats sera une journée chargée en réunions et je ne sais pas si j’aurais le temps de me connecter. Je demanderais à un proche de consulter les résultats pour moi et à m’informer de ma réussite ou non.

Ingrid : J’espère que les résultats vont sortir un peu plut tôt que prévu. Je pense qu’ils vont m’apporte une grande angoisse le jour J mais surtout un soulagement de plus de deux ans de cheminement, test de prépa, tremplin, prépa, écrit, oral, … Il faut garder à l’esprit qu’il faut un RÉEL engagement de la part du candidat pour préparer sérieusement concours. Je pense que l’on insiste pas assez sur le temps personnel que cela demande.

Bénédicte : Le coeur serré ! Très stressée et prête à pleurer…

Fabienne : Très stressée ! D’ailleurs j’ai posé un jour de congés afin de ne pas apprendre les résultats de la bouche des collègues.

Ensemble des états d'esprit de ce concours...

Interviews par Christofle Erion

Christofle Erion

Print Friendly, PDF & EmailImprimer - N'oubliez pas le droit d'auteur
Noter
Nombre de vues de cette page : 265